SITE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE FORCE OUVRIÈRE DE MEURTHE & MOSELLE

 

 

APPLICATIONS

CREER VOTRE APPLICATION "IPHONE - IPAD" SELON LA MARCHE A SUIVRE >>>

CE QU'IL FAUT SAVOIR...

Foxconn, officiellement Hon Hai Precision Industry, Co. Ltd. est une entreprise taïwanaise spécialisée dans la fabrication de produits électroniques, principalement implantée en Chine Continentale, dans la ville de Shenzhen mais présente dans de nombreux autres sites et pays.


Actuellement, Foxconn est l'entreprise réalisant le plus gros chiffre d'affaires à l'exportation en Chine continentale et en Chine, dans son ensemble. Elle est aussi la deuxième entreprise pour le chiffre d'affaires à l'exportation en République Tchèque et est classée dans les 10 premières à Taïwan, Hong Kong et en Inde.


Commercialisant ses produits sous la marque Foxconn, elle est le plus important fabricant mondial de matériel informatique. Elle fournit des composants électroniques à des entreprises informatiques mondialement connues telles que Nokia, Motorola, Dell, Sony Ericsson, Microsoft, Amazon, Nintendo, Hewlett-Packard, Apple...


L'entreprise est régulièrement pointée du doigt pour les conditions de travail dans ses usines ; des employés les surnomment « usines à suicide ». Une étude universitaire chinoise a conclu que les usines chinoises de Foxconn « peuvent être comparées à des camps de concentration ». En juillet 2011, plus d'un million de personnes travaillent pour Foxconn, dont 500 000 dans la seule ville de Shenzhen.


L'entreprise Foxconn est dénoncée par de nombreux organismes car elle applique des conditions de travail inhumaines à ses employés et ne respecte, de facto, pas la convention des droits de l'Homme. De plus, elle est critiquée pour être d'une grande opacité. Il est par exemple interdit aux salariés de prendre des photos à l'intérieur des usines, de parler à un journaliste, même hors de l'usine ou de se plaindre de ses conditions de travail à un syndicat, sous peine de renvoi ou de châtiment corporel.

 

Recensement des suicides avérés dans les usines de l'entreprise 

Nom occidentalisé Nom chinois Sexe Âge Date de la tentative de suicide Description Situation actuelle
Ms. Hou姓侯Femme1918 Jun 2007Pendue dans les douches publiques d'une des usines.mort
Liu Bing刘兵Homme2101 septembre 2007Morte soudainement, 2 heures après avoir subi un arrêt de travail forcémort
Mr. Li姓李Homme2816 mars 2008inconnuinconnu
Sun Dan-yong孙丹勇Homme2516 Jul 2009S'est jeté du haut d'un immeuble, après avoir perdu un prototype d'iPhone 4 en sa possession.Avant sa mort, il fut battu à sang, ses proches furent menacés et sa maison fut fouillée par des membres de la sécurité de l'entreprise.mort
Ma Xiang-qian马向前Homme1923 janvier 2010S'est jeté du haut d'un immeubleinconnu
Mr. Li姓李Homme20+11 mars 2010S'est jeté du haut d'un immeubleinconnu
Tian Yu田玉Femme ?17 mars 2010

S'est jeté du haut d'un immeuble. Elle resta dans le coma pendant 12 jours, et survécut à sa tentative de suicide, mais resta paralysée des jambes. Elle fut interviewée plus tard par un journaliste occidental, dans un hôpital, ou elle expliqua les conditions de travail dans les usines. Elle fut retrouvée morte, mystérieusement, deux mois plus tard.

mort
M.. Lau姓刘Homme2329 mars 2010S'est jeté du haut d'un immeubleinconnu
Rao Shu-qin饶淑琴Femme1906 avril 2010S'est jeté du haut d'un immeubleinconnu
Ms. Ling姓宁Femme1807 avril 2010S'est jeté du haut d'un immeuble.inconnu
Lu Xin卢新Homme246 mai 2010S'est jeté du haut d'un immeublemort
Zhu Chen-ming祝晨明Femme2411 mai 2010S'est jeté du haut d'un immeubleinconnu
Liang Chao梁超Homme2114 mai 2010S'est jeté du haut d'un immeubleinconnu
Nan Gan南刚Homme2121 mai 2010S'est jeté du haut d'un immeubleinconnu
Li Hai李海Homme1925 mai 2010S'est jeté du haut d'un immeublemort
Mr. He姓贺Homme2326 mai 2010S'est jeté du haut d'un immeubleinconnu
Mr. Chen姓陈Homme2527 mai 2010Suicidemort
Mr. Liu姓刘Homme1820 Jul 2010S'est jeté du 6e étage d'un immeuble-dortoirmort
InconnuInconnuHomme2305 novembre 2010S'est jeté du haut d'un immeublemort
Wang Ling ?Femme257 janvier 2011S'est jeté du haut d'un bâtiment après avoir été emmené de force dans un hôpital psychiatriquemort
InconnuInconnuHomme2026 mai 2011S'est jeté du haut d'un immeuble. Mort à Chengdumort
M. Cai蔡XXHomme2118 Jul 2011S'est jeté du haut d'un immeuble dans les usines de Shenzhen. Il venait d'être employé par la firme, 40 jours plus tôt, le 27 juin.mort

 

Conditions de travail 

 


2006 : premières alertes et préoccupations occidentales. 

En 2006, un reportage du Mail on Sunday dans l'usine de Longhua qui produit des iPod dénonce des journées de travail de plus de 15 heures dans des conditions militaires.

D'autres journaux occidentaux commencent à s’intéresser aux conditions de travail dans les usines Foxconn qui produisent déjà une grande partie des composants électroniques des firmes Apple, Nokia, Motorola ou Dell et relèvent des cas de décès suspects dus à des intoxications.


2007-2010 : « Foxconn Gate »


2007 

En 2007, 800 employés auraient péri au sein de l'entreprise, en l'espace d'une journée et demie. Il a été impossible de confirmer cette information. Foxconn a prétexté une intoxication alimentaire mais a empêché qu'une enquête ait lieu à l’intérieur des établissement touchés par ce drame.

De 2007 à 2010, une vague de suicides a frappé l'entreprise. L'entreprise annonce le chiffre de 18 tentatives de suicide, dont 14 décès pour cette période. Des ouvriers et des cadres interviewés clandestinement avancent les chiffres de 250 à 400 morts, rien que dans une partie des usines de Shenzhen. Jack Qiu, reporter chinois, a recensé en seulement cinq mois d'étude clandestine de la société, plus de 50 tentatives de suicide, uniquement dans une partie des usines de la ville de Shenzhen, soit déjà 3 fois le chiffre annoncé par l'entreprise.

Lors de son enquête, il réussit à interviewer Zhang Houfei, ayant travaillé pour Foxconn de 1995 à 2010. Ce dernier lui confie que les ouvriers présent dans les usines d'assemblage sont exposés quotidiennement et sans aucune protection à des substances toxiques comme le cuivre, le nickel, des gaz toxiques contenant des vapeurs d'acide ou du cyanure ; et que depuis 2007, Foxconn fait contrôler quotidiennement ses travailleurs par des tests d'urines, des tests aux rayons x ou des prises de sang, pour savoir si leur corps ne contient pas ces substances toxiques en excès, mais sans jamais les informer du taux de ces substances présentes dans leur corps.

Toujours entre 2007 et 2010, l'entreprise Foxconn a plusieurs fois été dénoncée par des sources anonymes (souvent des ouvriers employés dans les usines qui ne peuvent se prononcer publiquement), comme une société volant les papiers et documents d'identité d'une partie de ses employés pour les faire disparaître des recensements, supprimer leur existence légale et les forcer à travailler plus.

 

2008 

Fin-2008, lorsque la crise économique frappe l'Asie et le marché de l'électronique, l'entreprise suspend le paiement des salaires d'une partie de ses employés pendant une période de trois à quatre mois, entre novembre 2008 et février 2009. Une partie des employés travaille donc pendant 4 mois sans toucher d'argent. Ils n'ont pas le droit de se plaindre sous peine de renvoi et à l'heure actuelle, les salaires manquant n'ont toujours pas été distribués par l'entreprise.

 

2009 

En 2009, Sun Danyong s'est suicidé après avoir été suspecté de vol d'un prototype d'iPhone 4. Selon sa dernière conversation électronique avec ami, il aurait été battu par un chef de la sécurité de l'usine Foxconn dans laquelle il travaillait. Sa maison aurait ensuite été fouillée de force par les autorités et sa femme, n'ayant aucun lien salarial ou autre avec l'entreprise, aurait également été menacée, battue et sommée de rendre l'appareil, qu'elle jure pourtant n'avoir jamais eu entre les mains. Elle a ensuite porté plainte. Cependant, sa plainte n'a pas été retenue. Les autorités chinoises locales avaient en effet donné carte blanche à Foxconn pour mener les investigations qu'elle voulait, sans craindre de poursuites.

 

2010 

Janvier-mai 

En 2010, plus de la moitié des usines Foxconn qui fabriquent des produits Apple, le temps moyen de travail hebdomadaire dépasse 60 heures. Ce temps maximum défini par Apple dépasse lui-même la durée légale maximum en Chine qui est de 49 heures. 24 usines payent les salariés moins de 800 yuans par mois, le salaire minimum chinois. Seulement 61 % des usines sont conformes aux règles de sécurité.

Dans au moins quatre usines, il est relevé que le temps de travail dépasse même les 72 heures par semaine. À titre de comparaison, la durée de travail maximum autorisée en France est de 48 heures par semaine.

En 2010, onze cas de travail d'enfants ont été révélés dans des usines de Foxconn sous-traitant pour Apple.

En mai 2010, la société engage 2000 psychologues pour tenter de freiner la vague de suicides qui frappe ses usines chinoises.

Juin-décembre 

En juin 2010, Foxconn annonce une augmentation immédiate de salaire de l'ordre des 30 % afin d'améliorer la « qualité de vie » de ses employés.

Le 7 juin 2010, afin de compléter les mesures déjà mises en places, Foxconn annonce une autre augmentation de 70 % des salaires de ses employés, applicable à partir d'octobre. Le salaire d'un employé atteint maintenant 240 euros par mois. Aussi, Foxconn annonce une modification de sa politique au sujet des heures supplémentaires, qui seront dorénavant un choix personnel pour chaque employé.

En septembre 2010, une équipe de chercheurs chinois publie une étude accablante réalisée sur la base d'entretiens avec 1 800 ouvriers menée dans 12 usines de Foxconn et 9 villes différentes. Ils décrivent les usines de Foxconn comme dans des « camps de travail forcé » où 13 % des 1 800 ouvriers interrogés ont affirmé s’être évanouis sur la ligne de travail, 28 % avoir été insultés et 16 % avoir reçu une punition physique. L'étude pointe du doigt le recours massif à des « stagiaires » sous-payés qui ne connaissent pas leurs droits de travail et stipule que les employés effectueraient en moyenne 83,2 heures supplémentaires par mois, plus du double des 36 heures autorisés par le droit du travail chinois.

En octobre 2010, 300 travailleurs de l'usine de Madras, en Inde, sont emprisonnés par les autorités pour avoir juste manifesté pacifiquement contre leurs conditions de travail. De nombreux journaux occidentaux pointent du doigt la corruption qui a lieu entre Foxconn et les autorités Indiennes.

En novembre 2010, un reportage photo permet de voir que Foxconn lutte contre les suicides par défenestration en posant des filets en bas des bâtiments.

Durant l'année 2010, les déboires du sous-traitant Foxconn commencent à faire du bruit dans les pays occidentaux. Des journaux et des blogs dénoncent ces conditions de travail abjectes et le laisser-aller d'Apple dont le mot d'ordre est « Think Different ». Rien n'est fait par Apple pour tenter d'améliorer ce problème et l'affaire finit par se tasser, bien qu'aucune amélioration ne puisse être notée.

2011, des conditions de travail toujours aussi déplorables. 

En mai 2011, une explosion a lieu dans un des bâtiments de production de Foxconn à Chengdu, en Chine. 3 morts et 15 blessés sont à déplorer.

En juin 2011, une photo prise clandestinement par un journaliste, à l'intérieur d'un des ateliers de Shenzhen a permis de montrer que les rangées de bureaux ou s'installent les ouvriers sont délimitées, au sol, par des bandes jaunes sensitives qui déclenchent une alerte dès qu'un ouvrier essaye de les franchir. Cette mesure serait censée éviter les tentatives de fugue ou de suicide.

En août 2011, Foxconn annonce vouloir remplacer ses travailleurs par 1 million de machines dans les trois ans à venir. L'entreprise compte 10 000 robots à son effectif et dit vouloir l'étendre de 300 000 par an à partir de 2012.

En août 2011, il reste impossible de pénétrer les locaux de l'entreprise pour un journaliste et tout travailleur se confiant sur sa situation de travail à un journaliste est encore renvoyé.

En 2011, Foxconn est évaluée comme l'entreprise enregistrant le plus haut taux de suicide au Monde et de décès par accident pour ses salariés travaillant dans les usines. Cependant, ces records déplorables sont excusés par les autorités chinoises qui présentent Foxconn comme une « entreprise révolutionnaire, symbole des progrès futurs, exemple de productivité et réalisant un produit mondialement important : l'iPhone d'Apple. »

Au 1er août 2011, l'entreprise annonce le chiffre officiel de 10 suicides depuis le début de l'année dans les usines Foxconn. Ce chiffre est évidemment en dessous de la réalité et seuls les décès dus à un suicide sont comptabilisés. L'ONG China Labor Watch rapporte que le dernier suicide officiel est celui d'un ouvrier qui aurait mis fin à ses jours à cause des pressions qu'il recevait parce qu'il n'arrivait pas à effectuer une tâche répétitive d'assemblage toutes les 7 secondes.


(Source Wikipedia)